"Hey, I’m Adrien from France.

After seeing that long studies were not really made for me, I worked for a few years as a solfege and piano teacher to learn music to children. I also worked as volunteer in an association which take care of foreign students to make their journey in France as great as possible. Loving to travel and discover others cultures, I decided to join this experiences and to go to Heidelberg at the WerkstattSchule to share an exceptionnal experience. Indeed, new life, new city, new job, new meetings, new way of life in Hagebutze, as well as Werkstattschule receive for the first time three European Volunteers Service (my flatmates and I). Each learn to live and to work together and I guess it’s enriching for each one. During learning with co-workers lots of technical of work (and lots of specifical german words), I hope to bring here lots of happiness, new projects and try to show to the youngsters that there are lots of things to do in their life. The show must go on ! Don’t worry, be happy !"

"Hey, je m’appelle Adrien et je viens de France.

Après avoir vu que les longues études n’étaient pas vraiment faites pour moi, j’ai travaillé pendant quelques années en tant que professeur de piano et de solfège afin d’apprendre la musique aux enfants. Par ailleurs, j’ai travaillé en tant que service civique dans une association qui s’occupait des étudiants étrangers  et qui avait pour but de rendre leur séjour en France aussi  agréable que possible. Passionné de voyages, qui vont de paire avec la découverte d’autres  cultures, j’ai donc décidé de joindre ces expériences et de faire mes valises pour Heidelberg afin d’intégrer l’équipe de la WerkstattSchule pour partager cette expérience hors du commun. En effet, nouvelle vie, nouvelle ville, nouveau travail, nouvelles rencontres, nouvelle manière de vivre à Hagebutze, aussi bien que la WerkstattSchule accueille pour la première fois trois Services Volontaires Européens (mes colocataires et moi). Ainsi, chacun apprend à vivre ensemble, à travailler ensemble, et je suppose que c’est enrichissant pour tous. Tout en apprenant avec nos collègues de nombreuses techniques de travail (et des mots spécifiques en allemand à foison), j’espère apporter ici beaucoup de joie, de nouveaux projets et essayer de montrer aux jeunes accueillis par la Werkstattschule qu’il y a un nombre incalculable de choses à faire dans la vie. The show must go on ! Don’t worry, be happy !"